Séance d’ouverture

Environ 200 personnes étaient présentes, étudiants, chercheurs, journalistes, professeurs, avocats,  et autorité.

 Lors de la séance d’ouverture samedi de cette manifestation, le Président de l’Université Sidi Mohamed Benabdellah de Fès, Mr Farissi Serghini et le Doyen par intérim de la Faculté pluridisciplinaire de Taza, Mr Ahmed Talouizte ont souligné l’importance des thèmes qui seront débattus :

–         Droits économiques, sociaux, culturels et linguistiques ;

–         Démarches et pratiques politiques de ces droits ;

–         Spécificité des territoires et des droits et agencement culture, langue, identité et société.

Le Directeur du centre d’études et de recherches en science sociales (CERSS),

Mr Abdallah Saaf  a indiqué, de son côté, que l’organisation de cette Université a pour objectif de soutenir les efforts déployés pour promouvoir le rayonnement des Universités marocaines et lancer une réflexion de nature à contribuer au développement durable aux niveaux local, régional et national.

La diversité est une composante utile et saine pour la nation aux plans socio-économique, culturel et linguistique dans le respect de l’esprit d’union, d’unité et d’intégration” a-t-il affirmé, rappelant que le multiculturalisme a toujours caractérisé l’histoire du Maroc.

La séance d’ouverture de cette Université s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la province de Taza, Mr Abdelgahni Sebbar.

L’Université d’hiver, la sixième organisée par le CERSS et la deuxième à se tenir à Taza, s’est penchée notamment sur la définition de la nature, des rôles et des multiples dimensions des catégories des droits économiques, sociaux, culturels et linguistiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*