Du projet maghrébin : réalités et perspectives, février 2024

Appel à candidature : contacter Mme Khadija Bentaleb au 0667679043

Appel à participation : https://forms.gle/Fu4TkBSEERnkHiWMA

  • 1- Quelle place aujourd’hui pour le vieux projet du Grand Maghreb ? Quel contenu et quel sens après les développements des dernières décennies ?Quels sont les éléments qui rassemblent encore les Maghrébins et quels sont ceux qui les séparent ? Est-il encore des Maghrébins prêts à y adhérer ? Une accumulation de faits, d’actions, d’attitudes, de contaminations émotionnelles, en sens contraire à l’esprit unitaire du projet maghrébin, ont profondément atteint les populations de la région, sur plusieurs générations, sous une variété d’angles.

Les acteurs étatiques actuels semblent peu enclins à croire au projet, à vouloir le refonder, voiremême à aménager ce qu’il en reste, à le maintenir en vie, dans un contexte de régression de l’idée du Grand Maghreb, voire de désuétude, de mort lente. Tout ce qui faisait sa force d’attraction aux plans politique, économique, social, culturel, sont à l’heure actuelle enjambés, ignorés, délibérément foulés.

  1. Le Grand Maghreb a connu ses heures de gloire au temps du développement des mouvements nationaux en faveur de l’indépendance des pays de la région, et des liens tissés entre eux autour d’objectifs communs. Tous y adhéraient en termes de combat pour la libération nationale depuis les combattants, les élites politiques, les intellectuels,les cadres syndicaux, jusqu’aux simples citoyens. Cette adhésion était nourrie par des initiatives communes, des rencontres entre dirigeants, des événements…Alors qu’un état de grâce prévalait au temps des indépendances, de véritables dynamiques marquaient le projet maghrébin.

Propositions d’axes d’intervention (cette liste n’est pas fermée)

Axe 1. L’idée maghrébine : origines, développement, perspectives

Axe 2. Trajectoire des États nationaux de la région maghrébine

Axe 3.  Conflictualité et coopération dans la région maghrébine

Axe4. Marginalisation ou intégration dans les grands projetsstratégiques internationaux à l’œuvre dans la région.

Axe 5. Les perspectives du projet maghrébin

N.B :

Les propositions doivent être envoyées par mail à Mme Khadija BENTALEB avant le 20 janvier 2024 à 20h sur : bentalebkhadija@yahoo.fr

Les propositions comprennent les éléments suivants :

• Titre de l'intervention

• Laproblématique de l'intervention

• Un résumé de l'intervention en 300 mots environ.

Activités

جامعة التنمية الاجتماعية، شتاء 2024 … المشروع المغاربي: الواقع والأفاق ” … طنجة -23 و 24 فبراير 2024

Activités
جامعة التنمية الاجتماعية، شتاء 2024 المشروع المغاربي: الواقع والأفاق “ طنجة أيام: 23-24- فبراير 2024   1- ما هي المكانة التي يحتلهامشروع المغربي الكبير اليوم؟ما هو مضمونه؟ وما هي دلالته بعدالتحولات والتطورات التي شهدتهاالعقود الأخيرة؟ [...]

الفيلسوف الألماني يورغن هابرماس يناقض أفكاره الخاصة عندما يتعلق الأمر بأحداث غزة

Actualités du CERSS
ألقى أحد الفلاسفة الأكثر تأثيرا في العالم بثقله على الحرب في غزة ولكن المفكر والباحث المختص في شؤون الشرق الأوسط،آصف بيات،يخبره في هذه الرسالة لـماذا هو مخطئ. هنا الترجمة الكاملة لمقال المفكر الإيراني آصف بيات. [...]
Actualités du CERSS

قانون حماية المعطيات الشخصية في المغرب وضرورة التحيين

د.حميد بحكاك* مقدمة مر على إصدار قانون 09.08 المتعلق بــ”حماية الأشخاص الذاتيين اتجاه معالجة المعطيات ذات الطابع الشخصي”أكثر من عشر سنوات، وهي مدة ساهم فيها تطبيق وتنزيل هذا القانون في التعريف بالمعطيات الشخصية والمقتضيات القانونية [...]
Actualités du CERSS

عملية “طوفان الأقصى”، الدلالات والتداعيات

د.حميد بحكاك*  مقدمة  في يوم 7 أكتوبر 2023، قامت كتائب الشهيد عز الدين القسام الجناج العسكري لحركة المقاومة الإسلامية (حماس) بهجومها المباغت على مستوطنات “غلاف غزة” وبلدات إسرائيلية بالجنوب، وأسفرت العملية حسب الرواية الإسرائيلية  ( [...]
Actualités du CERSS

دول البريكس، قوة اقتصادية وجيوسياسية

د. حميد بحكاك *   مقدمة انعقدت في جوهانسبورغ عاصمة جنوب إفريقيا القمة الخامسة عشر لدول البريكس التي تضم البرازيل وروسيا والهند والصين وجنوب أفريقيا تحت شعار “بريكس وأفريقيا: شراكة من أجل النمو والتنمية المستدامة والتعددية“، واستمرت هذه القمة على [...]
Actualités du CERSS

المنتدى المدني الديموقراطي المغربي يتضامن مع منكوبي زلزال الحوز ويدعو المجتمع المدني الى التبرع بالدم

إن المنتدى المدني الديموقراطي المغربي، وعلى إثر فاجعة الزلزال المدمر الذي عرفته ليلة أمس عدة مناطق من  وطننا العزيز،  ونيابة عن كل فروعه، وجمعياته الموضوعاتية فإنه : – يتقدم بأحر التعازي إلى أسر الضحايا من [...]

CERSS-TV

CERSS - TV

ساعف: الموقف العربي من الاعتداء على غزة بدا هشا ومفككا ولم يستعمل الأدوات التي بين يديه +فيديو

سجل عبد الله ساعف الوزير السابق وأستاذ علم السياسة بجامعة محمد الخامس، ضعفا كبيرا في الموقف العربي تجاه العدوان الإسرائيلي ضد الفلسطينيين في قطاع غزة. وقال ساعف على هامش مداخلة له في أشغال ندوة نظمها منتدى المتوسط للتبادل والحوار بشراكة مع المكتبة الوطنية للمملكة المغربية، تحت عنوان: “طوفان الأقصـى … التداعيات والأدوار المطلوبة”،  إن الموقف العربي بدا هشا ومفككا ولم يستعمل الأدوات التي بين يديه مثل التهديد بسحب التطبيع وقطع الإمدادات البترولية للدول الداعمة لإسرائيل”. وأبرز الباحث المغربي، بأن هناك أحداثا كبيرة وقعت متقاربة… فعقب جائحة كورونا التي عاشها العالم، كانت الحرب الروسية الأوكرانية ثم العدوان الإسرائيلي على قطاع غزة، […]

Feu Si El Hihi



par Abdallah SAAF



Il y a des personnes avec lesquelles vous pouvez entretenir des relations sur une période significative, que vous croyez connaitre, mais tôt ou tard vous finissez par vous rendre compte que vous ne connaissez d’eux que quelques facettes, et que bien des dimensions, peut-êtreplus importantes, vous restent inaccessibles. Feu Si El Hihi appartient à cette catégorie de personnes aux ressources inépuisables.

Comment nous sommes nous connus ? Peut-être était-ce à l’occasion d’une visite que comme un des fondateurs d’une association pour le grand Maghreb lui avons rendu pour l’inviter à la soutenir et en faire partie ? Peut être aussi à la suite d’une conférence organisée dans la salle Soumaya à proximité de son domicile nous avait-il invité à prendre un verre de thé chez lui ? Peut être même lorsque j’avais donné à mes étudiants comme sujet de mémoires de fin d’études « Les associations marocaines », l’étudiant ou l’étudiante chargée du mémoire sur l’AMEJ m’informa que Si El Hihi souhaitait me rencontrer ?

Puis nos relations se sont renforcées au fil des jours. Le hasard nous a fait voisins.Nous échangions des visites entre nous. Nous eûmes également l’occasion de nous retrouver à l’étranger, à Paris, où il se rendait durant de longues années afin de voir les membres de sa belle-famille installée là-bas. Je trouvais remarquable ce séjour familial assidu et l’habitude qu’il avait prise chaque été de prendre sa voiture, de prendre la route, de se rendre à Paris, d’y rester le temps qu’il fallait, régulièrement, pendant des années, avec la petite famille de Ben Barka. Nous eûmes également à nous déplacer ensemble au Maroc à plusieurs reprises : ainsi je l’ai accompagné lors d’une visite chez Yousfi enfin de retour dans le pays ;souvent à Casablanca pour nous entretenir avec LefqihBasri.Il m’invita à plusieurs reprises au siège del’AMEJ, structure qu’il a gérée durant des décennies, et à laquelle son nom jusqu’à aujourd’hui reste lié. Nous participâmes aussi aux grandes réunions à portée fondatrice de la société civile qui eut lieu au début des années 90nous nous sommes déplacés notamment à Tanger, Casablanca, Marrakech, …

Il convient de ne pas oublier lorsque l’on parle de feu El Hihi dans le contexte particulièrement animé de l’époque notamment tous les débats liés à la future expérience de l’Alternance.

Ces éléments de portrait peuvent être complétés par d’autres traits comme par exemple le fait qu’il ne se départissait jamais dans ses rapports avec les autres acteurs politiques d’une politesse aussi extrême que naturelle, d’une correction sans faille, quel que soit le degré de conflictualité ou de tension atteint autour de lui. De même était frappante sa grande sensibilité vis-à-vis des principes moraux fondamentaux, (la sincérité, l’intégrité, l’honnêteté, la droiture, le sacrifice de soi...). Ses comportements quotidiens exprimaient constamment un système des valeurs qu’il imputait au Mouvement national. En le fréquentant on ne pouvait pas non plus ne pas noter que cet homme était d’ordinaire proprement et élégamment habillé, tr, souvent cravaté en costume ou en habit traditionnelbien soigné et choisi avec goût, comme dans une autodiscipline stricte concernant sa façon d’être avec soi et avec les autres.

Je voudrais dans ce témoignage faire ressortir ce qui me semble être les principales caractéristiques du personnage :

إ-D’abord, Si El Hihi était une mémoire vivante de parties importantes de l’histoire du Mouvement national et de ce qui est devenu avec le temps la gauche marocaine. Souvent il jouait le rôle de repère, de grand timonier, d’instance permettant de valider ou d’invalider un fait historique, de confirmer ou de démentir des séquences, des documents, des débats qui ont contribué à faire la vie du parti, son parti (l’UNFP, puis l’USFP), le mouvement national, le récit de la gauche, et le pays. Il pouvait rectifier, remettre les choses en l’état, dire comment elles se sont réellement passées : sur telles expériences, telles actions, telscongrès, telles réunions, telles répliques…Et pas seulement ce qui se rapporte à la route de l’unité…

-D’autre part, Si El Hihi avait des compétences de conciliateur et de médiateur indéniables. Il avait la capacité de rapprocher des points de vue radicalement opposés, d’établir entre les interlocuteurs le dialogue, et même de dégager des compromis. J’ai eu souvent l’occasion de l’observer. Par exemple en 1989-90, à la suite de la décision de créer l’OMDH par des partis issus du Mouvement Nationa et d’autres partis, l’AMDH, où s’étaient repliés des éléments de la gauche en désaccord avec eux par rapport aux enjeux de l’époque, fut comme désertée par certains responsables et du coup paralysée. Une commission fut créée pour redonner vie à la structure. Je fus invité à en faire partie auprés d’un certain nombre de grands militants des droits de l’homme comme maitres Benamer, Chtouki, Sassi, Ahmed Benjelloun, Abadarin, Abdelhamid Amin…

Les multiples réunions préparatoires étaient remplies de différends, de désaccords, de points de vue divergents, voire contradictoires. J’ai pu observer alors les habiletés de médiateur calme, serein, et transcendant de Si El Hihi. Il réussissait à chaque coup à ramener ces divergences à leurs justes proportions, à réduire les écarts entre les positions des acteurs et à trouver des compromis. Il avait cette capacité de remettre de l’ordre dans les idées échangées entre les interlocuteurs, de pacifier les antagonismes, et de créer du consensus.

-Par ailleurs, chaque fois qu’il rappelait les faits et gestes de son beau-frére, El Mehdi Ben Barka, et la vie peu ordinaire de celui-ci, il mentionnait en insistant sur une préoccupation majeure du grand opposant disparu, vraisemblablement éliminé physiquement : le souci de la formation des jeunes. Ce souci répétait-il occupait une grande place dans l’esprit de Ben Barka. Mais lui-même tout au long de sa vie de cadre du parti de haut niveau, et de responsable chargé de créer et d’encadrer les secteurs de la jeunesse et des femmes, et d’autres taches de nature civile au sein de l’organisation politique où il agissait, il priorisait l’éducation politique, citoyenne, civile. Il appréciait ce statut quasi officiel d’éducateur dans les organisations politiques, sociales et civiles où il était impliqué. De manière répétitive, tous ceux qui se souviennent de lui martèlent cette dimension essentielle dans le profil du personnage. Beaucoup de militants aujourd’hui séniors se souviennent de lui comme de celui qui a été leur formateur.

-Si El Hihi était aussi un acteur politique. La scission survenue au sein de l’USFP de 1983 fut un tournant dans sa vie politique. Il essaya de rapprocher les points de vue divergents, mais comme El Jabiri il ne réussit pas dans cette tâche et décida alors de se retirer. Très apprécié par AbderrahimBouabid, le dirigeant emblématique de l’USFP, dont il était très proche tant qu’il était au parti, celui-ci l’ignora cependant après son retrait, rapportent nombre de témoins. Après cette fracture, il se retira lui le compagnon fidèle de Ben Barka, et qui était la plupart du temps d’accord avec lui sauf sur la scission de l’Istiqlal en 1959 qui donna jour à l’UNFP. Mais ce retrait du parti ne l’empêcha jamais de se sentir investi de la mission d’unifier les forces de gauche, d’œuvrer pour son unité.Il avait ses analyses, ses positions et même son mot à dire sur les événements qui se déroulaient en ces débuts de la décennie 90, sur leurs enjeux et les positions qu’il fallait adopter.

-Cette sortie de la vie politique a mené Si ElHihi à s’ancrer plus fortement dans la vie associative me semble-t-il. En réalité la vie politique et la vie associative l’ont happé très tôt, quasiment en même temps. Nombre de témoins rapportent que néanmoins il insistaitsur l’indépendance des organisations de la société civile par rapport aux organisations politiques. Au concept par lequel dans leur langage les partis politiques désignaientla dépendance des associations investies par leurs militants, sympathisants ou compagnons de route, à savoir « les organisations parallèles », il opposait le principe de l’autonomie des associations. Pleinement acteur associatif, son nom est devenu indissociable de l’AMEJ, une des figures emblématiques de la première vague d’associations créées au lendemain de l’indépendance. Si El Hihi rapportait lui-même que Ben Barkalui a fait promettre de veillersur la bonne santé et la durabilité de l’AMEJ. Sa forte implication dans la vie associative s’est poursuivie entre autres dans le projet de relance de l’AMDH, entre autres. Il était toujours présent dans les grandes réunions du mouvement associatif marocain.

Sa disparition subite est survenue en plein gouvernement de l’Alternance après une maladie qu’il avait tenue cachée à ses amis.Sa mort a été ressentie par nombre de militants pour lesquels il comptait comme un fait symptomatique concernant toute une génération qui commençait à s’en aller. Un hommage lui fut rendu par el Yousfi au théâtre Mohammed V à Rabat. J’ai écouté jusqu’au dernier les discours prononcés par les orateurs successifs. La mort de Si El Hihi était pour moi comme une perte personnelle. Un autre ami venait de partir.


Ateliers

Activités

التكنولوجيا الرقمية وتكافؤ الفرص في مجال التعليم

ينظم مركز الدراسات والأبحاث في العلوم الاجتماعية (CERSS) والمنتدى المدني الديمقراطي المغربي (FCDM) يوم الخميس 5 ماي 2022 من الساعة 6 و30 دقيقة مساءً إلى الساعة 8 بتوقيت المغرب ورشة نقاش عن بعد في إطار [...]

Statistiques de visites

  • 3
  • 0
  • 0
  • 469
  • 12 062
  • 231 231
  • 9 490 759

CONTACT

Adresse1: Faculté de Sciences Juridiques Economiques et Sociales, Boulevard des Nations Unies, Agdal – CP. 10080 Rabat.

Adresse2: BP. 721, Agdal, Rabat.

Adresse3 : 14, Avenue d’Alger, Immeuble B, Appartement n°3, Hassan, CP.10020 Rabat

E-mail1: cerss1993@gmail.com
E-mail2: info@cerss.org

Tél/Fax: + 212 537 76 06 76