Dans le cadre des débat du jeudi de l'IDS/CERSS, M. Aissam OUAAZA, Spécialiste développement Digital et Entreprenariat, interviendra sur "Le digital, levier pour le développement de l'économie sociale". Jeudi 8 avril de 18h à 19h30.

Diaspora africain et économie sociale et solidaire

A la une

Pour lire l'interview sous format pdf veuillez cliquer ici

CLASSEMENT MONDIAL DE L’UNIVERSITÉ DE PENNSYLVANIE POUR LES ANNÉES 2019 ET 2020

Le CERSS "Centre d'études et de recherche en sciences sociales" occupe une place de choix dans la classification américaine des centres de recherche à travers le monde.


Le Centre d'Etudes et de Recherche en Sciences Sociales (CERSS) a réussi à maintenir des positions avancées au sein des centres de réflexion et de recherche marocains, dans le récent classement mondial de l'Université de Pennsylvanie pour les années 2019 et 2020. Le Centre est arrivé en premier au niveau national dans trois domaines de recherche : les politiques nationales de santé, la santé holistique, ainsi que la meilleure campagne de plaidoyer au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA).

Quant au classement dans les domaines de recherche, au niveau national et maghrébin, le Centre d'études et de recherche en sciences sociales occupe la douzième rang (12e rang dans la région de Mena), après le «Policy Center for the New South» affilié à l' Office chérifien des phosphates ( septième rang dans la région de Mena), alors que l'Institut Royal des Etudes Stratégiques est classé troisième (23e dans la région de Mina), suivi de l'Institut Marocain des Relations Internationales, puis de l'Institut Amadeus.

Le Maroc participe au classement de cette année avec 29 centres de réflexion et de recherche, notons que le nombre des centres ayant relativement augmenté passant de 15 en 2019 à 29 en 2020. Alors que des pays comme l'Algérie y participent avec 11 centres, la Tunisie avec 24 et l'Égypte avec 47.

Le "Centre d'Etudes et de Recherche en Sciences Sociales", CERSS, est le plus ancien centre du genre au Maroc. Il a été créé en 1993 et est dirigé par le Pr Abdallah Saaf. Il s'appuie sur son potentiel humain et matériel propre. Il fonctionne grâce à une équipe d'une cinquantaine de chercheurs et professeurs bénévoles de l'Université Mohammed V et des différentes universités marocaines, selon une méthodologie basée sur l'indépendance et la liberté de recherche. Le Centre publie périodiquement le «Rapport Sratégique marocain», et mène des études et recherches universitaires et de terrain dans les domaines de l'évaluation des politiques publiques, du suivi des facteurs permettant d' évaluer le processus de démocratisation et le progrès des libertés publiques, et le développement humain, social et de la sphère.

L'Université de Pennsylvanie d'Amérique publie ce classement annuel qui évalue les performances et la production des centres de recherche et des organisations de la société civile. Il s'appelle: "L'indice mondial des centres de recherche Go" ou le programme Think Thanks and Civil Societies. Il est le fruit d'une enquête internationale au cours de laquelle des centaines de chercheurs, donateurs, décideurs et journalistes préparent un classement spécial qui a impliqué cette année 11 175 centres de recherche de différentes régions du monde.

Articles – Analyses

  • Les Thinks tank du Maroc présents dans le classement général qui comprend  8 248 en 2019 contre 11175 en 2020 au total et 508 pour la région du Moyen Orient et Afrique du Nord en 2019 contre 599 en 2020. Répartition des Thinks Tank par région : Région Total en 2019 Total en 2020 EUROPE 2219 2932 NORTH AMERICA 2058 2397 ASIA 1829 3389 SOUTH & CENTRAL AMERICA 1023 1179 SUB-SAHARAN AFRICA 612 679 MIDDLE EAST & NORTH AFRICA 507 599 TOTAL 8248 11175 REGION NUMBER OF THINK TANKS   Sources :  University of Pennsylvania  ScholarlyCommons  TTCSP Global Go To Think Tank Index Reports Think Tanks and Civil Societies Program (TTCSP)   1-28-2021/   2020 Global Go To Think Tank Index Report  Follow this [...]
  • Mohamed El Hachimi Enseignant Chercheur, Faculté Chouaib Doukali Toute approche du développement fondée sur les droits de l’homme doit se fonder sur le fait que les tensions qui caractérisent parfois les relations entre la société et l’État sont principalement dues aux profondes transformations des mentalités et des modes de pensée des différents groupes de la société marocaine au cours des dernières décennies. L’ouverture croissante sur le monde, la généralisation des moyens de communication et des réseaux sociaux, la transition démographique vécue par la société marocaine, le taux élevé d’urbanisation et d’autres changements sociologiques profonds ont conduit à l’élévation du niveau de conscience politique de la société marocaine et à un changement remarquable au niveau du système de valeurs établissant la [...]
  • عبد الحميد بنخطاب أستاذ العلوم السياسية بجامعة محمد الخامس يطرح النقاش حول النموذج التنموي من البداية تساؤلا مركزيا من قبيل: هل امتلك المغرب يوما نموذجا تنمويا متجانسا وواضح المعالم؟  إذ يمكن الجزم أنه قد حاول منذ بداية الألفية الثالثة تكييف سياساته العامة مع أهداف الألفية الثالثة المتعلقة بالتنمية البشرية لتي وضعتها الأمم المتحدة قصد مكافحة الفقر والهشاشة في العالم. فقد تم هذا التكييف بسرعة وبشكل عمودي، حيث تم تنفيذه ونشره انطلاقا من مركز الدولة نحو أطرافها ومن الفوق نحو القاعدة.  وهذا ما طرح إشكال فعالية الإصلاح من الفوق وجاهزية المجتمع ومؤسساته لمسايرة خطى الدولة الإصلاحية.  على مستوى الهندسة المؤسساتية للدولة: الإقرار بفشل النموذج المؤسساتي اليعقوبي المفرط في المركزية. الاقرار بفشل جل الاجراءات المتعلقة بالتمكين الاقتصادي والمالي للجماعات الترابية المعتمدة كليا على [...]
  • Abdelhak Saaf  –  Chercheur au CERSS– Plusieurs considérations plaident pour faire de la migration un des leviers essentiels du modèle de développement du Maroc  en cours d’élaboration. Outre sa situation géographique en faisant, depuis toujours, un carrefour quasi obligé de civilisations facilitant les mobilités humaines dans toutes les directions du globe, le Maroc compte une diaspora de plus de cinq millions de personnes expatriées (soit environ 10% de la population totale du Royaume) répartis sur plus de 100 pays dont les transferts de fonds représentent une des principales ressources pour l’économie nationale à côté des phosphates et du tourisme. Mais le Maroc a vu aussi s’établir sur son territoire, depuis que l’Europe a renforcé le contrôle de ses frontières externes, des [...]
  • Le Centre des Etudes et Recherches en Sciences Sociales CERSS – organise                           le jeudi 4 février 2021 à 18h (heure marocaine). un webinaire sur le thème : « La place et le rôle des Think Tanks  en période de crise » Dans le cadre des réunions internationales initiées par Lauder Institut de l’Université de Pennsylvanie dans le cadre de son ‘’ Think Tanks and Civil Society Program’’, le Centre des Etudes et Recherches en Sciences Sociales (CERSS), organise en partenariat avec l’Association Marocaine de Sciences Politiques (AMSP), le Laboratoire de Recherche sur la Transition Démocratique comparée  (Université de Settat), le jeudi 4 février 2021 à 18 heure marocaine un webinaire sur :« La place et le rôle des Think Tanks  en période de crise ». [...]

MÉMORANDUM DU CERSS SUR LA NOUVELLE VOIE DE DÉVELOPPEMENT

Agenda Avril et Mai 2021

03 Avril
  Réunion institutionnelle du FCDM ;



05 Avril
  Le management des organisations du PROFADEL (Programme pour l’amélioration de la formation pour le développement local), en temps de pandémie : quels enjeux ?


08 Avril
  Cycle des conférences des jeudis du CERSS/ IDS, Aissam Ouaaza, anime une rencontre sur « Le digital levier pour le développement de l’économie sociale » ;


15 Avril
  Cycle des conférences des jeudis du CERSS/ IDS, Abderrahmane Mouline, anime une rencontre sur « Les produits d’assurance » ;


17 Avril
  réunion des associations thématiques du FCDM ;



22 Avril
  Cycle des conférences des jeudis du CERSS/ IDS, Rachid Bentaibi, anime une rencontre sur « L’entrepreneuriat social »


29 Avril
  Cycle des conférences des jeudis du CERSS/ IDS, Abderrahim Berighet, anime une rencontre sur « Le code du travail » ;


06 Mai
  15h-17h : Contribution du CERSS aux activités organisées par le PROFADEL (Programme pour l’amélioration de la formation pour le développement local qui regroupe six centre de formation dans le développement territorial (Delta-C),Irfodel (Togo), FFF(Madagascar), Ciedel (France), Escuela del desarollo (Pérou) Italie, Cerss(Maroc).


Le PROFADEL organise sa première conférence ouverte à tous les enseignants, personnels et apprenants de ses membres sur le thème : « Le forum social mondial : état des lieux et perspectives »


L’animateur est Abdallah Saaf, directeur du CERSS (Maroc), ancien ministre de l’éducation nationale


Intervenants ; les membres du Secrétariat du Directoire du Forum Social Mondial :
Kamal Lehbib, Abdelkader Azraih, Sobhi Hamouda


Lieu : Zoom :
https://us02web.zoom.us/j/6304879779?pwd=eWtGWmNLN3RadlhCWnpWSHl5M0pldz09


ID de réunion : 630 487 9779
Code secret : UPTS


- Les horaires selon les payés sont :
Madagascar de 18 h à 20h
France Italie de 17 h à 19 h
Mali, Togo, Maroc de 15 h à 17 h
Pérou de 10 h à 12 h


Le formulaire d'inscription est : cliquer ici



07 Mai
  7 mai 2021, de 16h30 à 18h : région du Sud-Est


Délibérations FCDM/CERSS dans le cadre de la restitution du Mémorandum pour une autre voie pour le développement et sur la question de l’observation des prochaines élections.


Participer aux délibérations via Zoom


https://us02web.zoom.us/j/6304879779?pwd=eWtGWmNLN3RadlhCWnpWSHl5M0pldz09


ID de réunion : 630 487 9779
Code secret : UPTS





08 Mai
  8 mai de 16h30 à 18h : région de Fés, Meknés


Délibérations FCDM/CERSS dans le cadre de la restitution du Mémorandum pour une autre voie pour le développement et sur la question de l’observation des prochaines élections ;


Participer aux délibérations via Zoom
https://us02web.zoom.us/j/6304879779?pwd=eWtGWmNLN3RadlhCWnpWSHl5M0pldz09


ID de réunion : 630 487 9779
Code secret : UPTS


09 Mai
  9 mai 2021, de 16h30 à 18h : région du Grand Casablanca


Délibérations FCDM/CERSS dans le cadre de la restitution du Mémorandum pour une autre voie pour le développement et sur la question de l’observation des prochaines élections.


Participer aux délibérations via Zoom
https://us02web.zoom.us/j/6304879779?pwd=eWtGWmNLN3RadlhCWnpWSHl5M0pldz09


ID de réunion : 630 487 9779 Code secret : UPTS


10 Mai
  10 mai 2021 de 16h30 à 18h : région Rabat Salé


Délibérations FCDM/CERSS dans le cadre de la restitution du Mémorandum pour une autre voie pour le développement et sur la question de l’observation des prochaines élections.


Participer aux délibérations via Zoom
https://us02web.zoom.us/j/6304879779?pwd=eWtGWmNLN3RadlhCWnpWSHl5M0pldz09


ID de réunion : 630 487 9779 Code secret : UPTS


11 Mai
   11 mai 2021 ; de 16h30 à 18h : région provinces du Sud


Délibérations FCDM/CERSS dans le cadre de la restitution du Mémorandum pour une autre voie pour le développement et sur la question de l’observation des prochaines élections.


Participer aux délibérations via Zoom
https://us02web.zoom.us/j/6304879779?pwd=eWtGWmNLN3RadlhCWnpWSHl5M0pldz09


ID de réunion : 630 487 9779 Code secret : UPTS


12 Mai
  12 mai 2021, de 16h30 à 18h : Associations thématiques


Délibérations FCDM/CERSS dans le cadre de la restitution du Mémorandum pour une autre voie pour le développement et sur la question de l’observation des prochaines élections.


Participer aux délibérations via Zoom
https://us02web.zoom.us/j/6304879779?pwd=eWtGWmNLN3RadlhCWnpWSHl5M0pldz09


ID de réunion : 630 487 9779 Code secret : UPTS


13 Mai
  Cycle des conférences des jeudis du CERSS/IDS, le Réseau REVES anime une rencontre sur « L’expérience des coopératives italiennes » ;


20 Mai
  Cycle des conférences des jeudis du CERSS/IDS, Mustapha Bouras anime une rencontre sur « La professionnalisation des associations » ;


27 Mai
  Cycle des conférences des jeudis du CERSS/IDS, Khalid Ouhssain anime une rencontre sur « La comptabilité et la fiscalité des associations » ;


Statistiques de visites

  • 0
  • 1 074
  • 907
  • 14 321
  • 70 713
  • 1 035 159
  • 4 350 031

CONTACT

Adresse1: Faculté de Sciences Juridiques Economiques et Sociales, Boulevard des Nations Unies, Agdal – CP. 10080 Rabat.

Adresse2: BP. 721, Agdal, Rabat.

Adresse3 : 14, Avenue d’Alger, Immeuble B, Appartement n°3, Hassan, CP.10020 Rabat

E-mail1: cerss1993@gmail.com
E-mail2: info@cerss.org

Tél/Fax: + 212 537 76 06 76


Qu’est ce que le Rapport stratégique du Maroc ?

  Pr Abdallah SAAF

Qu’est ce que le rapport stratégique du Maroc ? La question s’est posée pour nombre de lecteurs intéressés par la chose stratégique face à des publications volumineuses récentes, dont certaines sont pompeusement dénommées « Rapport stratégique du Maroc ». Peu importe que le titre ait été déjà utilisé de longue date et durablement par une autre publication périodique, le rapport stratégique édité par le CERSS depuis 1995, bien connu de tous, très fréquenté, comme l’attestent les chiffres de la société de distribution. Mais peu importe aux yeux de ceux qui l’ont produit que ce même titre ait été déjà choisi, utilisé, publié , il est des prétendants à la pensée stratégique qui n’ont que faire de ces principes de l’éthique académique. Ce n’est pas la première fois, et ce ne sera pas la dernière que ce type de dépassements de la morale intellectuelle a lieu. Il est déjà arrivé par le passé que non seulement le même titre ait été repris sans le moindre scrupule, mais également le même plan que les contributeurs du CERSS avaient collectivement et laborieusement élaboré pour présenter ce qu’ils considéraient comme les données stratégiques du pays.

Peut être aussi que peu importe l’éthique en la matière, après tout, tout le monde peut publier son rapport stratégique. Le Maroc, et tous les Marocains ont le droit de le « rapporter stratégiquement », a fortiori lorsque l’auteur institutionnel en question dispose d’un statut officiel. Son statut officiel, c’est à dire sa dépendance vis-à-vis de l’Etat, le rendrait plus légitime pour produire un rapport stratégique du Maroc, sans se soucier des règles éthiques ou académiques.

Cependant, il est important de rappeler quelques fondamentaux :

-Un rapport stratégique n’est en aucune manière un annuaire statistique. Cela ne peut être une compilation de données, de chiffres, de tableaux, de courbes, dénuée de sens, plus proche du profil d’un bottin téléphonique. Pourtant il s’agit d’une démarche qui prolifère ces derniers temps. Dans ce type d’exercice, il n’y aurait pas de champs global multidimensionnel. Pas d’acteurs politiques, économiques, sociaux, culturels..., pas d’échanges des coups au jour le jour. Il est à distance de toute dynamique, des acteurs, de leurs actes, de leurs discours, positionnements, aspirations, attentes, calculs, illusions... Dans ce type de « rapports » pas d’actions politiques autres que certaines politiques publiques officielles qui connaissent actuellement un engouement (le numérique, le climat, les nouvelles énergies…). Dans cette stratégie, il n’y a pas de modernistes ou de traditionnalistes, pas de d’hommes de droite ou de gauche, pas d’islamistes ou de djihadistes. Tout se passerait entre un Etat abstrait et des populations théoriques sans existence réelle. Le peuple et les élites sont occultés. Tout est noyé dans un économicisme de type quantitativiste, effréné, et une invocation hautaine des sciences sociales.

-Un rapport stratégique n’est pas un pur exercice académique où tout prendrait l’aspect d’ouvrages universitaires, sur la base des us, coutumes et codes des études savantes…, des œuvres académiques à grande distance des dynamiques de la réalité, de la politique formelle…Un rapport stratégique se mouille un peu, se compromet dans des évaluations, peut anticiper…

-Ce ne peut être un texte de type administratif, ingénieurial, technocratique pur produit de la technostructure, sans le moindre tremblement, dégageant trop d’assurance sans l’interrogation de l’homme du terrain, le doute du stratège face aux décisions prises par les acteurs, sans « l’angoisse du gardien du but au moment du pénalty ». Il est procédé à une linéarisation des faits fondateurs et moteurs sans vraiment intégrer la complexité et la profondeur des rapports politiques et sociaux. Les ambivalences sont éliminées, les ambiguïtés sont chassées, les hésitations sont étouffées, et les indéterminations sont évacuées.

- Semble aussi à distance d’une prospection stratégique les rapports risques, à la recherche de l’ennemi, à l’affût des menaces de toute nature, et réfléchissant aux moyens de maîtriser les situations, adoptant les réflexes, le style, le texte qui relèvent davantage de la culture sécuritaire, avec les lieux communs bien partagés entre analystes sécuritaires, plus proches du genre des rapports des services de sécurité….

Loin de nous ici l’idée de prétendre détenir la compétence exclusive permettant de définir ce qui est stratégique par rapport à ce qui ne l’est pas, ou les secrets de la production d’un rapport stratégique….

L’histoire de deux décennies et demi de rapports stratégiques du CERSS est modeste. Elle est d’abord celle d’un long apprentissage, après l’émergence de l’idée d’élaborer périodiquement un rapport stratégique en 1994-1995, la constitution des premiers groupes (très réduits au départ, ils sont maintenant plus d’une centaine de contributeurs qui ne sont pas à leur première participation) sur les diverses thématiques, la formation des équipes devant travailler sur le Maroc dans son environnement international, celle travaillant sur les aspects internes, l’apprentissage de l’écriture objective, l’initiation à l’analyse et à la prospection stratégique...Dans la mesure où la continuité permet d’accumuler savoirs et expériences…

Elle s’est volontairement limitée à la description, c’est à dire à la collecte des faits la captation des matériaux avec le moins de d’analyse précipitée possible, de la retenue dans les commentaires, une factualisation délibérée des composantes de la vie de la société et de l’Etat, en nous posant la question de savoir non pas comment sera le Maroc dans son environnement dans trente ans mais dans deux ans à venir.. Feu Mohammed Larbi Messari disait aux membres de nos groupes lors de nos réunions que ce qui faisait la valeur du Rapport stratégique du CERSS est ce captage des faits et leur organisation. Depuis quelques années le défi consiste à essayer d’améliorer les capacités scientifiques de collecte d’informations et les compétences d’analyse et de synthèse de prospection sur le court terme. Un vrai rapport stratégique offre de la matière à réfléchir au citoyen, au décideur, au spécialiste, au chercheur et à l’enseignant. Institution apprenante, et peut-on ajouter tout au long de la vie, malgré deux décennies et demi d’exercice à l’évaluation stratégique, le chemin à parcourir est encore long. De plus l’un de ses plus grands enjeux est d’assurer des équipes à même d’assurer la meilleure des relèves possibles.