Programme provisoire de l’ université d’été du CERSS

Missour le 30 septembre, 1 et 2 octobre sur les jeunes et les politiques publiques sur les jeunes et les politiques publiques

Vendredi 30 septembre

Première séance plénière

9h30-13h Les jeunes et les politiques publiques

Modération : Abdallah Saaf,
Oussama Mersli, Jeunes et marché du travail
Najoua Maarouf, La place des jeunes dans le NMD
Oussama Loukili, L’interaction des jeunes avec les politiques publiques

Déjeuner

15h-17h30 Atelier 1 Jeunes et marginalités

Animation : Mohamed Bouja
Thomas Khatal, Entrepreunariat jeunes en zones marginalisées
Abdelali El Ouali, la jeunesse des populations nomades
15h-17h30 Atelier 2 Les jeunes et l’emploi
Animation Mustapha Bouhaddou
Rachid Bentaibi, Les compétences du XXI siécle pour les jeunes
Hanane Serrhini et Meriame Rl Boukhari, Les soft skill et leur implication dans la formation des jeunes

Samedi 1 octobre

Seconde séance pléniére

9h30-13h Les jeunes et la participation politique

Modération : Mohamed Haddy
Mohammed Benhlal, Les déterminants de la participation politique des jeunes
Ahmadi Mohssen, Nouvelles formes de mobilisation des jeunes marocains
Wiam El Himer, Jeunes et développement inclusif
Mohammed Boubekri Les mécanismes de la participation des jeunes à la gestion des affaires locales

Déjeuner

15h-17h30 Atelier 1 Jeunes et politique de développement

Animation ......

Adil Hijri, Le rôle de l’ADS dans la construction du capital humain
Najwa El Waziri, L’employabilité des jeunes selon une approche genre
Abderrahmane Mouline, Jeunes autoentrepreneurs au Maroc. Caractéristiques et tendances.
Khalil Biya, Sociologie de l’innovation des jeunes

14h30-17h Atelier 2 Jeunes et inclusion

Animation .....
Rachidi Hicham, L’inclusion professionnelle des jeunes via les métiers de l’animation culturelle. Réflexions autour du potentiel d’une niche largement sous-exploitée
Rachid Farés, La place des jeunes dans la politiques de santé au Maroc
Aicha El Aidouni, Réformes et politiques pour les jeunes

17h- 18h Troisième séance plénière :

Rapports et clôture

Articles – Analyses

  • يونيو 2022 يصادف انعقاد الجمع العام لمركز الدراسات والأبحاث في العلوم الاجتماعية (CERSS) الذكرى 29 لتأسيسه. وقد عمل المركز باستمرار، ومنذ تأسيسه، على أن يحترم دورية اجتماعات هياكله والتئامها في الأوقات القانونية، وهو ما يفسر عدد الجموع العامة التي تمت منذ إنشائه إلى اليوم. آخر جمع عام كان قد انعقد في 25 أبريل 2019، وهي سنة تميزت نهايتها بأحداث كان لها وقع سياسي كبير مثل الهجمات الدموية التي استهدفت مسجد كريستشورش في نيوزيلاندة، وانهيار تنظيم داعش، دون أن ننسى تطورات النزعة الانفصالية المأساوية التي عاشتها منطقة كاطالونيا في إسبانيا. عدا ذلك، تميزت السنوات الثلاثة المنصرمة، على الخصوص، بأحداث كانت لها أهمية كبيرة أثرت، وبعمق، على خيارات وتوجهات وأنشطة المركز. لقد شكل ظهور وباء كوفيد 19 (مع موجة الإغلاق العالمية، وسباق البحث عن اللقاح، وحملة التلقيح الواسعة، وتوزيع شهادات التلقيح..) الحدث الأبرز الذي ساهم، في نفس الآن، في الحد وفي تنشيط ديناميكيات المركز، حيث أن إكراهات الوباء سمحت باكتشاف العديد من الفرص ومن بينها الثقافة الرقمية وتقنياتها. وكانت عودة الدولة بقوة [...]
  • د.حميد بحكاك مقدمة منذ هروب الرئيس بن علي سنة 2011 بعد ثورة شعبية تونسية استغرقت شهرا أو أقل من شهر ( 17 ديسمبر 2010- 14 يناير 2011)، وتونس تعرف مخاضا ديمقراطيا يتصارع فيه بقايا النظام القديم مع النظام الجديد، صراع بين الديمقراطية والاستبداد، تشارك فيه عناصر داخلية فيما سمي بالدولة العميقة وتدخلات خارجية إقليمية لا مصلحة لها في إقامة ديمقراطية حقيقية وتريد إرجاع تونس إلى مربع الاستبداد حتى لا تنتشر “عدوى” الديمقراطية كما انتشرت عدوى ثورات الربيع العربي التي انطلقت من تونس. وخلال هذه الفترة تعاقب على تونس ثلاث رؤساء آخرهم قيس سعيد، وفي سنة 2014 تمَّ وضع دستور سمي بدستور الثورة وفق مقاربة تشاركية شارك فيه الجميع دون إقصاء شعبا وأحزابا ومنظمات المجتمع المدني وخبراء دوليين خلال مدة دامت سنتين. وإذا كانت تجربة النظام الرئاسي في عهدي “بورقيبة” و”بن علي” محط انتقاد من قبل الأحزاب التونسية، كان الدفع بالعودة إلى النظام البرلماني الرئاسي يعيد التوازن إلى النظام السياسي والدستوري الرئاسي التونسي مطلبا حزبيا وهو ما ترجمه دستور 2014، إلا [...]
  • د.حميد بحكاك بعد الانتخابات الرئاسية الفرنسية التي حملت “إمانويل ماكرون” إلى السلطة لولاية ثانية 2022 -2027 جاءت الانتخابات التشريعية لانتخاب نواب الجمعية الوطنية. في هذه الانتخابات يتم انتخاب 577  نائبا يمثلون 577 دائرة انتخابية  لمدة خمس سنوات بالاقتراع العام المباشر، وتجري هذه الانتخابات في جولتين، الأولى في 12 يونيو 2022 والثانية في 19 من نفس الشهر حسب النظام الانتخابي الفردي الاغلبي عل  دورتين  المعمول به في فرنسا ، كما تجري بعد أسابيع من الانتخابات الرئاسية، حتى تتوافق الولاية الرئاسية مع الولاية التشريعية. ويتمَ التصويت والانتخاب عبر وسائل متنوعة، عن طريق الصناديق والانترنت والمراسلة والوكالة الانتخابية بالنسبة الفرنسيين خارج التراب الفرنسي . فكيف جرت هذه الانتخابات وما هي نتائجها الانتخابية والسياسية وتأثيرها على النظام السياسي لمدى السنوات الخمس المقبلة ؟ السياق الوطني و الدولي لهذه الانتخابات على المستوى الوطني جرت هذه الانتخابات التشريعية بعد الانتخابات الرئاسية التي حملت الرئيس ماكرون إلى السلطة لولاية ثانية وهو ما يعني منحه الثقة لولاية أخرى، وعرفت الولاية الأولى  كثيرا من الأحداث، منها جائحة كورونا التي قسمت المجتمع [...]
  • د.حميد بحكاك جرت الانتخابات النيابية اللبنانية في 6 ، 7 و  15 ماي  2022،  في ظل وضعية اقتصادية ومالية وسياسية  متأزمة، فعلى المستوى الاقتصادي لازال تدهور الليرة اللبنانية أمام الدولار الأمريكي يسجل تراجعا، مما أزَم الأوضاع المعيشية والاقتصادية للبنانيين، وعلى المستوى السياسي الداخلي لازال الانقسام الطائفي والسياسي بين تيار 8 آذار ( يضمَ حركة أمل وحزب الله والتيار الوطني الحر وتيار المردة والحزب الديمقراطي وجبهة العمل الإسلامي والحزب السوري القومي الاجتماعي ,,)  وتيار 14 آذار ( يضم تيار “المستقبل” بزعامة سعد الحريري، وحزب القوات اللبنانية وحزب الكتائب والحزب التقدمي الاشتراكي )  مستمرا بالإضافة إلى الانقسام داخل الطوائف المسيحية والمسلمة بشقيها السني والشيعي والدرزية وغيرها، هذه الأوضاع أدت إلى اندلاع انتفاضة 17 أكتوبر 2019،  المطالبة  برحيل الطبقة السياسية اللبنانية تحت شعار “كلن يعني كلن” و “الشعب يريد إسقاط النظام الطائفي” محملة اياها وللنظام الطائفي وسياسة المحاصصة مسؤولية الانهيار المالي والاقتصادي والسياسي الذي يعيشه لبنان، يضاف إلى هذا انفجار مرفأ بيروت الذي حدث في غشت 2020 وما تبعه من تحقيق و تبادل [...]
  • Le CERSS (le Centre des Etudes et Recherches en Sciences Sociales) organise le 5 mai 2022, de 17 heures à 18 heures marocaines, un atelier dans le cadre actuel du Forum Social Mondial de Mexico, à distance, sur la vague en cours des réformes de protection sociale dans nombre de sociétés de Sud.   Les tendances récentes de renforcement de l’Etat social se sont affirmées bien avant la pandémie et redonnent une force nouvelle aux projets de réformes de la protection sociale. Les Etats du Sud ont pris conscience une nouvelle fois de la nécessité de réformer leurs systèmes de protection sociale. Il s’agit dans cette rencontre de visiter quelques expériences et de tenter de mieux comprendre les dynamiques politiques portées par les transformations des systèmes de protection sociale, sous trois angles d’analyse: les réformes sectorielles comme par exemple les réformes des retraites, les réformes de l’assurance maladie, les réformes des assurances chômage et des politiques d’emploi, les politiques de prise [...]
  • Poser la question de l’égalité des chances dans le domaine de l’éducation face au numérique revient à poser celle de l’éducation numérique en relation avec la culture digitale, les difficultés d’inclusion, les enjeux d’inégalité numérique éducative, et plus globalement la fracture numérique dans le domaine de l’éducation. Il convient de la soumettre à un examen critique, à la réflexion collective et au débat politique. L’évolution exponentielle des innovations technologiques se manifeste par une disponibilité des matériaux importante, avec changement du comportement des usagers (clients ou citoyens). Les innovations technologiques sont passées de l’état de produit de luxe à celui de première nécessité, produisant un changement des modes de réflexion et d’action, véritable enjeu stratégique impactant la société, le territoire, les modes d’occupation et de production.  Les inégalités numériques viennent souvent renforcer les inégalités sociales, les démunis par le social le sont aussi pour l’accès aux NTIC . Le numérique oblige à une réinvention des modes relationnels et d’être, la vie [...]

Agenda du CERSS

Mai-Novembre 2022

- 05 mai 2022 Du 16h30 à 21h00 CERSS FCDM Deux ateliers dans le cadre actuel du Forum Social Mondial Social de Mexico 2022 le premier sur « Réformes comparées de systèmes de protection sociale », le second sur « Le numérique et l’égalité des chances dans le domaine de l’éducation », mode atelier hybride

-14 mai 2022, Assemblée générale du CERSS

- 11-23 mai Réunion institutionnelle du Profadel, Lima, Pérou

- 22 Mai 2022 CERSS, GREM Webinar sur : « La migration dans le contexte des crises : le cas de la pandémie dûe au Virus Covid 19 »

-25 JUIN 2022 à 9h Rabat CERSS DVV international Rôle d’énergie renouvelable sur les changements climatiques, Atelier hybride

--25 JUIN 2022 à 9h Rabat CERSS DVV international L’impact du changement climatique sur l’environnement, Atelier hybride

-25 JUIN 2022 à 9h Rabat CERSS DVV international Les Nouvelles Technologies, L'éducation à la citoyenneté numérique, Atelier hybride

-25 JUIN 2022 à 9h Rabat CERSS DVV international Une nouvelle vision de l’apprentissage tout au long de la vie, Atelier hybride

27 Juillet 2022 CERSS-PROFADEL-CGLU Conférence internationale virtuelle sur ‘’L’évolution de la question migratoire dans les relations Euro-Africaines à la veille du 6ème sommet UA-UE’’ Rabat, Maroc

-Mi septembre, rentrée scolaire de l’Institut du Développement

- du 23 au 25 septembre Université d’été du CERSS à Missour sur « Les jeunes et les politiques publiques »

- 24 Septembre Projet du CERSS sur le préscolaire

- courant octobre, Publication de la revue

-Première série de réunions du Rapport stratégique/ les relations internationales du Maroc

 7 octobre, Le Maroc et les grandes puissances

 14 octobre, Le Maroc et le voisinage géographique/ Le monde arabe

 21 octobre, Le Maroc et les cercles de coopération ( l’Afrique, l’Amérique latine, l’Asie) Seconde série de réunions du Rapport stratégique/ la vie politique marocaine

 29 octobre, Le Maroc institutionnel

 4 novembre, Les acteurs politiques

 11 novembre, Economie, société et culture

 18 novembre, Les politiques publiques

25- 26 novembre 2022 Development and geostrategic challenges in Postcovid Risk Society. The case of North Africa (Conférence internationale).

rapport-stratégique 2019-2021

MÉMORANDUM DU CERSS SUR LA NOUVELLE VOIE DE DÉVELOPPEMENT

Statistiques de visites

  • 2
  • 10 353
  • 11 003
  • 78 974
  • 185 287
  • 1 823 781
  • 6 675 614

CONTACT

Adresse1: Faculté de Sciences Juridiques Economiques et Sociales, Boulevard des Nations Unies, Agdal – CP. 10080 Rabat.

Adresse2: BP. 721, Agdal, Rabat.

Adresse3 : 14, Avenue d’Alger, Immeuble B, Appartement n°3, Hassan, CP.10020 Rabat

E-mail1: cerss1993@gmail.com
E-mail2: info@cerss.org

Tél/Fax: + 212 537 76 06 76


Mot d’ouverture de l’Assemblée générale du CERSS par le président Abdallah Saaf du 14 mai 2022


L’Assemblée générale d’aujourd’hui coïncide avec le 29iéme anniversaire du CERSS . En effet le Centre a été créé en mai 1993. Depuis sa création le CERSS a tenté de respecter les échéances successives. Cela explique le nombre d’assemblées générales depuis la création de la structure.

Après la dernière Assemblée générale le 25 avril 2019, l’année 2019 s’achevait sous le poids de lourds événements dont les meurtres terribles de Christchurch et l’effondrement de Daech n’étaient pas les moindres, sans oublier certaines péripéties dramatiques du séparatisme catalan.

Autrement les trois dernières années ont été particulièrement marquées par des faits de grande envergure qui ont pesé lourdement sur les choix et les activités du CERSS. La pandémie (le confinement mondial, la course aux vaccins, la vaccination pour tous, le passe vaccinal…) a été le fait majeur qui a à la fois limité et dynamisé les travaux du Centre. Ses contraintes ont permis de découvrir ses opportunités, dont la culture numérique ne fut pas la moins importante.

Le retour de l’Etat a constitué l’un des phénomènes qui ont le plus orienté nos thématiques de recherche de la phase qui vient de s’écouler. Ce retour de l’Etat a représenté une sorte de prélude à la montée d’un Etat social plus plus ample, plus significatif, avec plus de force que jamais par le passé, notamment avec une perspective plus accentuée de réforme du système de protection sociale. Tout autour, la dimension sociale était très présente durant ces trois années : les mouvements sociaux, les violences conjugales, la réforme des retraites, le débat sur la caisse de compensation, les tendances exprimant une orientation vers une assurance-chômage, la question migratoire...

Ni la pandémie ni les préoccupations sociales n’ont empêché la poursuite des problèmes politiques régionaux (libyen, yéménite, le Golfe, la guerre entre Israël et le Hamas, la guerre entre l’Arménie et l’Azerbaidjan, l’assassinat du général Qassem Suleimani…), et bien d’autres figures de la conflictualitémondiale ou régionale, avec un emploi maximal de la force…

Le contexte des trois années précédentes fut aussi marqué par les nouvelles dynamiques dans les provinces du sud, au-delà de l’épisode de Gueruarate, les crises avec l’Allemagne, l’Espagne, l’Europe…

Les années qui se sont écoulées ont connu un événement à la fois économique, politique et culturalo-sociétal qui dans une perspective globale a vu le jour naturellement et qui ne pouvait laisser indifférents les chercheurs du CERSS : la réflexion collective sur le Nouveau Modèle de Développement.

Le CERSS avec l’ensemble de ses chercheurs, de manière directe ou indirecte, a participé à cette réflexion collective à travers l’élaboration d’un memorandum qui développe des éléments qualitatifs pour un développement autre. L’élément de fierté pour le Centre est qu’il a mobilisé l’ensemble de ses ressources humaines, et qu’au vu des résultats, il paraît à travers cette réalisation représenter un authentique moment d’analyse, de réflexion et de projection citoyen, notamment des cercles civils associatifs liés au CERSS.

Le tableau des activités remontant à la période antérieure à 2019 et qui figuraient déjà dans le plan triennal précédent du CERSS ( les mutations sociales, des questions sociales spécifiques, la question de la femme, les mouvements sociaux, l’observation des élections, le rapport stratégique…) ont été pour l’essentiel réalisés.

Les situations vécues au cours des trois années précédentes semblent avoir inspiré de nouvelles orientations pour la recherche et la formation centrées sur le savoir numérique, ses multiples impacts, ses limites, ses perspectives, notamment ses effets sur les pesanteurs sociales ; les nouvelles dimensions de l’écologie et des variations climatiques ( à la faveur des COPE successives, de l’affirmation des mouvements écologistes partout dans le monde…) .

Nombre d’événements à venir, déjà dument annoncés, attestent de l’importance des thèmes relatifs au changement climatique en 2022 (conférence et congrès sur la biodiversité sur la situation au niveau international des forêts, sur la désertification, le forum urbain mondial, sur les océans, sur le changement climatique…).

Les caractéristiques politiques de la période qui vient de s’écouler (les néo-autoritarismes, les élections du Covid ou de manière plus large la question de la participation politique en période de crise, les rapports entre les civils et les militaires, les limites de la réforme politique, les coups d’Etat et les coups de force (Birmanie, Tchad, Guinée, Mali, Tunisie Soudan, le nouveau rapport de la Chine avec Hong Kong…)

Une autre perspective appelle l’attention : l’Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé l’année 2022, année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable. L’intérêt doit être constant sur les conditions matérielles, morales et épistémologiques de production du savoir en sciences sociales et humaines dans le pays. A ajouter à cela l’intérêt que le CERSS a constamment apporté au lien entre la science et la démocratie.

La première tâche à venir du CERSS dans les semaines à venir est de travailler à développer un agenda de recherche qui rend compte de ces tendances. D’où la seconde partie du mot d’ordre de cette assemblée : vers un agenda de recherche , de réflexion et d’action pour la phase à venir.

Les thèmes d’avant et ceux des trois années précédentes ont été explorés, repris et parfois approfondis alors que la situation de ce que l’on appelle les thinks tanks semble avoir quelque peu évolué : leur nombre a manifestement augmenté, le phénomène souvent institutionnalisé (création de centres auprès de différentes universités, auprès du parlement..) ; une certaine spécialisation s’est affirmée (auprès d’une variété de thématiques (questions internes, situation des jeunes et des femmes, droits de l’homme… problématiques territoriales, études africaines, sur l’Afrique du Nord et sur la région dite Mena, etc.)… il a emprunté des positionnements variés (expertise, consulting, militantisme…) ; le paysage des thinks tanks s’est enrichi de centres d’information, de nouvelles pistes de réflexion, ou de plaidoiries sur des sujets inédits…

Le CERSS aura aussi à réfléchir sur la question de son identité, son positionnement, sa place et son rôle dans un environnement qui ne cesse de changer. D’où les termes centraux du mot d’ordre de cette Assemblée générale : savoir et action.